Accueil > Récits de voyage > journal de voyage
   
 

 
Espagne - Elche-Murcia


de Geoffrey, 26-03-2007

premières sierras


Samedi 24 mars: Granadilla- Alcoy

Après cette marche matinale, je décide de quitter la côte pour me rendre dans les “sierras” (sierra signifie montagne). En montant les constructions se font plus éparses et les villages plus typiques: rues étroites, colorées, un peu délabrées et incrustées dans les montagnes. Sur quelques portions, les pistes remplacent la route. A la fin de la journée, je vois s´agglutiner de plus en plus de monde au bord de la route. Je comprend au bruit des moteurs qu´un rallye auto va commencer. La tranquilité de ces routes disparaît et je dois faire un détour pour dormir vers Alcoy.

             

 Dimanche 25 mars : Alcoy- Elche

Après toutes les montées de la veille, j´attends impatiemment quelques descentes. Au coeur des sierras : ma journée démarre sur des pistes cyclables aménagées sur des voies de chemin de fer abandonnées. En ce dimanche, de nombreuses familles viennent se promener ici. On passe sur des ponts, sous des tunnels évitant les montées et descentes par lesquelles doivent passer les voitures. Puis ces pistes s´arrêtent, je repars sur une petite route qui viendra brusquement se greffer à une autouroute. Ne pouvant pas y échapper, me voila roulant sur l´autouroute. Cela ne dure qu´un kilometres et une piste cyclable toujours posée sur d´anciennes voies férrées viendra prendre le relais. Les montagnes sont colorées et j´arrive à revoir un peu la mer avec la ville d´Alicante au loin. A la fin de la voie plus beaucoup d´indications et je crains devoir reprendre l´autouroute. En demandant un peu partout je trouve finalement des chemins au milieu des champs qui m`aménent à Elche.

Elche est une ville construite au milieu de milliers de palmiers (la palmeraie d´Elche). C´est la plus grande palmeraie d´Europe et pour cette raison elle est protegée (classée patrimoine mondiale de l´humanité). Cet emplacement privilégié fait de la ville une destination de luxe. La plupart des hôtels sont 3 ou 4 étoiles et il n´y a pas de campings. Je trouve une solution pour mon campement : Sur le toit d´un immeuble (les toits sont des grandes terrasses) où la porte d´entrée est ouverte. Je dormirais entre un nombre incalculables d´antennes de télévision.

           

 Lundi 26 mars : Elche- Murcie.

D´Elche, je continue un peu éloigné de la mer dans une plaine agricole située au coeur de plusieurs sierras. Peu à peu, les citronniers remplacent les orangers. Je me rends compte avec un jour de retard, que l´on est passé à l´heure d´été. Le soleil disparaìt en arrivant dans la région de Murcie malgré le slogan touristique affiché partout “La region ou vit le soleil” (en espagnol : “La región donde vive el sol”). La pluie fait son apparition. Toujours pas de camping. Je choisis pour cette nuit un petit hôtel.

                                        




Commentaires sur cet article

Ajouter votre commentaire

Dernières actualités
10/08/2007 : Retour
11/06/2007 : A contre courant...enfin presque
17/05/2007 : Atlas : Halte la!
04/05/2007 : Cap à l'ouest
26/04/2007 : Oasis de Figuig
08/04/2007 : Almeria
01/04/2007 : Un des rares endroits de la côte espagnole épargné par l´"urbanisation".
28/03/2007 : Chaleureux malgré la pluie
24/03/2007 : Après valence
21/03/2007 : Las ¨Fallas¨ de Valencia.
17/03/2007 : pas la côte
13/03/2007 : Tranquillement.
12/03/2007 : Adíos la costa brava.
11/03/2007 : hasta la playa
10/03/2007 : Pas cap..jour du classico



Tags

premières sierras - Elche-Murcia - Espagne -
Ajouter à vos favoris - Découvrez d'autres voyages - Créer mon Blog de voyage
Copyright top-depart.com ©2002-2011 Tous droits réservés